Femmes Actives Japon - Le réseau professionnel au féminin

Le Tourisme : Un secteur en pleine mutation

Le 13 février nous avons eu l’honneur d’accueillir Mr Frederic Mazenq, Directeur Asie Pacifique d’Atout France, Mme Mamiko Tominaga, Consultante senior chez Dentsu et Mr Sébastien Lemoine, auto entrepreneur dans le secteur du tourisme au Japon. 

Le Tourisme : Un secteur en pleine mutation

Mr Mazenq a commencé par présenter les différentes facettes du touriste : se déplace-t-il pour la journée ou pour plusieurs jours ? pour ses loisirs ou en voyage d’affaire ? dans son pays ou dans un pays étranger ? en solo ou via une agence de voyage ? Pour la première fois ? 

photo01Quand on est un professionnel du tourisme, étudier tous ces paramètres est très important afin de bien comprendre sa clientèle et apporter les réponses adéquates. Pour les voyages en France le bassin émetteur est clairement la ville de Tokyo : c’est donc la cible marketing principale. Faut il rappeler que l’industrie touristique fait pleinement partie de l’équilibre économique du pays avec 7-8 % du PIB ? Elle est génératrice d’emplois et permet dans certains cas de renforcer les économies régionales, souvent avec des effets de rebonds (artisanat d’art, restauration, enseignement…). 

En ce qui concerne le tourisme japonais, il a représenté 682 000 personnes en 2015 avec une durée moyenne de 6,6 nuits. La clientèle est plutôt du type senior et office ladies et est connue pour son exigence. La clientèle à développer est la cible des jeunes. La tâche n’est pas aisée suite aux évènements de ces dernières années. La nouvelle génération japonaise n’est plus aussi curieuse et est moins attirée par les voyages que la génération précédente. 

 

L’analyse de Frédéric s’est conclue par la présentation du film de promotion de la ville de Paris. 

Mme Mamiko Tominaga a enchainé avec la présentation du film de promotion du Japon. 

photo02Le Japon a accueilli en 2016 plus de 20 millions de visiteurs, ce qui le place à la 16ème place mondiale. L’industrie touristique a également une place importante au Japon où 84% des voyages sont réalisés par les japonais eux-mêmes, 64 % des visiteurs étrangers proviennent des pays d’Asie proche (Au 1er rang les chinois). Le gouvernement a pour ambition d’aider le développement du tourisme. Aujourd’hui trois constats sont établis : 

- Le type de voyage a évolué. Les visiteurs attendent aujourd’hui au-delà de la découverte culturelle et du shopping une expérience concrète 

- Certaines régions manquent de capacité d’accueil pour les visiteurs 

- 44% des clients vont seulement à Tokyo, à Osaka et à Kyoto. 

Les objectifs de l’accompagnement de l’industrie touristique sont donc, en parallèle du maintien de la part des marchés des pays proche d’Asie, de développer encore l’accueil des touristes plus lointains, de promouvoir les voyages régionaux hors de la « Golden Route » Tokyo-Osaka-Kyoto et développer les activités d’expérience terrain pour prolonger les visites et ainsi augmenter les recettes. 

 

 

 

 

photo03Pour finir, Sébastien Lemoine nous a fait part de son expérience avec son entreprise Passerelle. Il propose des expériences accompagnées au Japon sur le thème du saké. Il n’est pas facile de se positionner en tant qu’individuel car l’intermédiation (réservation via une agence de voyage ou un site internet comme hotel.com ou viator) est très forte. Cependant il a un énorme atout car il connait bien l’attente des clients européens ou américains ce que les agences de voyages japonaises ont encore du mal à appréhender. Passerelle développe par exemple des tours au Lac Suwa avec au programme une découverte de la gastronomie et de la culture japonaise locale, mais également une rencontre avec des locaux. 


Téléchargez le compte rendu (pdf, 428 Ko)