Retour sur … notre rencontre mensuelle du 15 janvier 2013: Paroles de femmes actives Episode 2

Qui n'a jamais souhaité, face à un problème où l'interculturel s'en mêle, soumettre son cas à un panel de professionnels du cru ?

Comprendre pourquoi l'intégration au sein de son entreprise semble inexistante ? Pourquoi les collègues ne donnent pas facilement un coup de main ? Pourquoi on reçoit l'information après tout le monde ? Pourquoi les cadres n'assument pas toujours leurs responsabilités ?

Faire appel à l'intelligence collective autour de cas concrets, Femmes Actives Japon (FAJ) l'a fait. Deux fois, même.

Deux « panels » ont travaillé sur des problématiques soulevées par des adhérentes en poste au Japon, à un an d'intervalle. Le premier groupe était constitué de femmes françaises ; le second, uniquement de Japonaises, toutes membres de l'association. Elles ont travaillé, cas par cas, à définir le problème, les causes, les recommandations, sans oublier les comportements à éviter.

 

Trois situations seront abordées :

* Dans une PME japonaise, une manager française dont la responsabilité est limitée aux clients étrangers, ne se sent pas intégrée dans l'entreprise au même titre que ses collègues japonais.

 * Une conseillère en RP pour un musée ne reçoit pas l'aide nécessaire en interne pour avancer ; elle a l'impression que sa mission n'est pas considérée comme une priorité au sein des équipes.

* Une directrice générale française est confrontée à sa directrice commerciale japonaise, qui s'engage sur des chiffres optimistes sans les atteindre, sans délivrer d'explications ni se remettre en cause.

 

Volonté de l'entourage de ne pas faciliter les choses ? Remise en cause de sa présence ? Paranoïa ? Incompréhension complète ? FAJ s'est penché sur la question !

 

 

La soirée du 15 janvier a permis de comparer les conclusions des femmes étrangères et des femmes japonaises. Le rapprochement entre les analyses des unes et des autres est édifiant, variant parfois du tout au tout ! Une façon très concrète d'évoquer les différences culturelles dans le monde du travail.

 

Si chacun sait comment présenter sa meishi, qui, en débarquant au Japon, se doute de l'importance de l'ancienneté, de la suprématie du collectif ? Ou plus exactement : qui mesure à quel point cela va impacter son quotidien en entreprise ? Devant les conclusions des Japonaises, toute l'assemblée, majoritairement composée d'expatriées, a pris une leçon de patience... Les choses vont doucement au Japon.

 

Animée avec beaucoup de convictions par Yoko Majima et Anne Triomphe, la soirée a été l'occasion de nombreux échanges autour de la différence d'attentes et de points de vue entre japonais et occidentaux. Une plongée dans l'interculturel, avec les sous-titres !

 

FAJ en images

Une soirée mensuelle chez FAJ


(@by FAJ team)

Rejoignez nous aussi sur..
Login
Wesley Center
Membre de la CCIFJ

FAJ…in short
Contactez-nous


- Premier contact ?
- Une question ?
- Une information à partager?
- Un sujet à proposer?
- Envie de nous aider?

--------------------------------------------------