Pratiques & Usages

  1. Voici quelques points à ne pas négliger.
La carte de visite bilingue« meishi 名刺 » est indispensable. Même si vous n'êtes pas en poste, une carte de visite est un investissement nécessaire avant tout premier contact professionnel.
Choisissez une carte de visite professionnelle et sobre : caractères noirs sur fond blanc, avec le logo de votre société mais sans illustration farfelue, sur laquelle sont indiqués :
  • votre nom en français et en« katakana » (votre interlocuteur japonais vous en sera très reconnaissant),
  • vos cordonnées e-mail, site web professionnel éventuel, téléphone, adresse
Remettez-là à votre interlocuteur en la présentant avec vos deux mains. Votre interlocuteur vous donnera également la sienne et la discussion pourra commencer.
Vous pouvez imprimer vos propres cartes de visite mais nous vous recommandons de les faire faire par dans un magasin spécialisé dans l’impression (facile à trouver dans tous les quartiers) pour avoir une carte de visite nette et professionnelle.

Quelques sites d’impression de meishi en anglais :

http://www.mojoprint.jp/

http://www.kinkos.co.jp/

  1. Le CV japonais « rirekisho履歴書”
Au Japon, le curriculum vitae a un forme prédéfinie et est rédigé à la main. Le modèle du curriculum japonais est de 2 pages format B5 qui doit être envoyé dans une enveloppe sur laquelle est mentionnée « curriculum vitae ».
Vous pouvez vous procurer dans toutes les papeteries et même les « combinis»,le formulaire de curriculum vitae à remplir soi-même. Il est indispensable d’avoir un CV en anglais, en français et si possible en japonais pour atteindre vos cibles.
 Quelques sites en japonais fournissant des exemples, conseils et présentation d’un cv en japonais:
  1. Relancer

Adresser toujours un mail de remerciement après un entretien ou une rencontre afin de conserver le contact.

Au début de l’année et avant l’été, les Japonais ont coutume d’adresser une carte postale aux personnes de leur entourage familial ou professionnel (parents éloignés, amis, connaissances, médecin de famille...) et parfois un cadeau (gâteaux, vins, etc.) pour maintenir le lien social.

Dans votre recherche d’emploi ou vos relations professionnelles et sociales, l’envoi d’un e-mail ou une carte postale à vos contacts ou recruteurs, avec un petit mot en japonais fait toujours une bonne impression et vous permet de maintenir votre visibilité ou de tenir au courant vos connaissances de votre évolution professionnelle (nouveau poste, transfert de bureau, etc.). Les relances téléphoniques sont moins courantes qu’en France surtout si vous ne connaissez pas bien la personne et que vous ne maîtrisez pas le japonais.

FAJ en images

Une soirée mensuelle chez FAJ


(@by FAJ team)

Rejoignez nous aussi sur..

Login

Wesley Center

Membre de la CCIFJ


FAJ…in short

Contactez-nous


- Premier contact ?
- Une question ?
- Une information à partager?
- Un sujet à proposer?
- Envie de nous aider?

--------------------------------------------------