COMPTE RENDU Soirée du Mardi 12 Avril: Import-Export, France-Japon: opportunités, contraintes et adaptations

 French F&B et D.E.A.I. abordent le sujet de l’import-export

Compte Rendu Pauline Grasset CCIFJ  |  

 20160412-FAJ-6  Le 12 avril dernier, l’association FAJ proposait un sujet central et pourtant assez méconnu du marché japonais : l’import-export. Le Japon et la France ont développé de fortes relations dans tous les domaines, qu’ils soient économiques, politiques ou culturels. Le Japon est le 2e partenaire commercial asiatique de la France et le 1er investisseur de la zone dans l’hexagone.

L’agroalimentaire et le design occupent des places importantes au cœur de ces échanges. Pour en parler, deux invités de marque se sont partagé la parole : Ako Enomoto, Présidente de DEAI, Maison & Objet Japan Office et Malik Roumane, President and Representative Director, French F&B Japan, Classic Fine Foods Group.

Fondée en 1984, D.E.A.I. signifie Design, Art, Industrie, mais aussi rencontre en japonais. Son objectif est en effet de faire se rencontrer les entreprises de ces domaines. Composé uniquement de femmes, le bureau se trouve à Omotesando dans le quartier de la mode et du design. En cela, D.E.A.I. répond aux besoins du Japon de sortir de ses frontières pour trouver de nouveaux débouchés à son savoir-faire. La grande curiosité pour les produits japonais est une chance à saisir dans de nombreux pays. Les fabricants japonais ont néanmoins besoin de guidance pour se lancer à l’étranger car ils n’en ont pas l’habitude. Pour cela, D.E.A.I. analyse les tendances du marché, propose des adaptations des produits à la demande étrangère, mais aussi de la promotion et un accompagnement dans le cadre de salons (Maison & Objet, Who’s Next et Première Classe), ou en tant que représentant (Merci Concept store).
Ako Enomoto a ensuite donné des exemples de lancements de produits réussis comme la masking tape ou de porcelaine de Kyushu adaptés aux besoins français.

Créée en 1980, la société French F&B Japan, filiale locale du Groupe Classic Fine Foods qui opère dans 14 pays en Asie principalement, est un spécialiste de l’import de produits alimentaires haut de gamme pour la restauration, les épiceries fines ou les deprtament stores. Le Japon est un pays particulièrement intéressant pur l’agroalimentaire car il est stable politiquement, économiquement, et sa population de 120 millions d’habitants, même en déclin, reste riche et sophistiquée. Le Japon est également le 3e importateur de produits alimentaires, en raison d’une autosuffisance de seulement 39%, et des habitudes de consommation en pleine diversification.
Caractérisé par de hautes exigences sanitaires et des barrières tarifaires et non-tarifaires parfois fortes, le marché japonais présente de nombreux challenges aux producteurs étrangers. Les règles, les déclarations, les analyses et le monitoring sont très poussés. Même si la situation progresse, certains produits comme la viande et les salaisons (entre autres) ne sont pas encore facilement commercialisables. Néanmoins, comme le souligne Malik Roumane, ces obligations poussent les producteurs à la montée en gamme, qui ouvre de belles opportunités à ceux qui visent l’excellence.

La présentation s’est achevée sur une séance de networking au cours de laquelle les participantes ont reçu une petite bouteille d’huile « Château d’Estoublon », ainsi qu’un flyer sur le salon Maison & Objet.

 

20160412-FAJ-8

 

 

FAJ en images

Une soirée mensuelle chez FAJ


(@by FAJ team)

Rejoignez nous aussi sur..
Login
Wesley Center
Membre de la CCIFJ

FAJ…in short
Contactez-nous


- Premier contact ?
- Une question ?
- Une information à partager?
- Un sujet à proposer?
- Envie de nous aider?

--------------------------------------------------